Est Républicain :  LO à l'assaut : Claire Rocher, tête de liste, pour une autre économie.

Article de presse
16/05/2009

« On n'a aucune idée du score que l'on fera. Nous, Lutte Ouvrière, nous voulons simplement défendre les intérêts des classes populaires, leur permettre d'être représentées et surtout qu'elles puissent exprimer leur colère », clame tout haut Claire Rocher. Infirmière au CHU de Dijon, elle avait choisi le Flo-Excelsior à Nancy pour le lancement officiel de la campagne de Lutte Ouvrière sur la circonscription de l'Est (5 régions).

La tête de liste a dévoilé la liste complète qu'elle conduira pour l'élection des représentants au parlement européen du 7 juin prochain. « Une liste très représentative de l'ensemble des personnes qui viennent du monde du travail », a précisé Claire Rocher, déjà candidate aux législatives et aux municipales. Désormais son parti est en ordre de marche pour les Européennes ! L'occasion de présenter un programme et de défendre des idées. D'emblée, Claire Rocher reprend les idées d'Arlette Laguiller qui répète que les parlements servent de décors démocratiques et que les décisions sont prises lors des réunions de chefs d'États. Un colisitier ne se fait pas d'illusion, « depuis que Sarkozy a modifié la loi électorale, qui fait qu'il faut qu'une liste dépasse les 7 % pour avoir au moins un élu ».

Claire Rocher précise que Lutte Ouvrière se présente tout de même à ces élections car ce vote permettra au moins d'exprimer une opinion et de pousser un cri. Contre la dictature des financiers. Pour dénoncer un système au service de la bourgeoisie, pour harmoniser les droits par le haut, pour la défense du monde du travail.

Claire Rocher a cité quelques idées fortes de son parti : interdire les licenciements, augmenter les salaires, pouvoir contrôler les comptes des entreprises, combattre toutes les formes de protectionnisme...

Avec une idée phare : « L'unification de l'Europe est une bonne chose. Débarrassés de la dictature des groupes industriels et financiers, les « États unis socialistes d'Europe » seront un progrès formidable... ! »

© L'Est Républicain