Le Républicain lorrain :  Lutte ouvrière en réunion

Article de presse
18/02/2012

Les militants de Lutte ouvrière tiendront une réunion publique à Longwy samedi 18 février à 17 h salon Petitier, hôtel de ville de Longwy-Bas place Leclerc.

Par ailleurs ils seront présents sur le marché de 10 h à 12 h et place Darche de 14 h 30 à 16 h 30.

Ils seront en campagne pour défendre la candidature de Nathalie Arthaud qui tiendra un meeting à Nancy le samedi 3 mars à 17 h au Palais des Congrès de Nancy. Elle viendra exposer le programme de lutte qu'elle met en avant dans cette élection, les objectifs indispensables pour que les travailleurs et les classes populaires ne payent pas la facture de la crise.

« Quand les grandes entreprises affichent des bénéfices considérables - comme ArcelorMittal et ses 1,7 milliard d'euros pour 2011 - il est vital pour les travailleurs d'imposer l'interdiction de tout nouveau plan de suppression d'emplois, le maintien des sites et la répartition du travail entre tous - intérimaires et sous-traitants compris - afin de maintenir les emplois et les salaires.

« À l'heure où les prix explosent, il est nécessaire d'imposer l'indexation des salaires, des pensions et des allocations sur la hausse des prix. Enfin, pour empêcher les banquiers et les capitalistes de mettre en coupe réglée la planète, il faut un contrôle de la population sur leurs comptes et leurs décisions.

Seule candidate communiste dans cette élection, Nathalie Arthaud met ses pas dans ceux d'Arlette Laguiller pour faire approuver par les électeurs ce programme de lutte. « Nous ne dirons pas "votez pour Lutte ouvrière et ça changera", nous dirons votez Lutte ouvrière pour affirmer à la fois un rejet sans appel du président des riches et que vous n'avez aucune confiance dans un PS qui ne promet qu'une chose : rembourser la dette publique aux banquiers.

« Les travailleurs doivent faire entendre leurs exigences dans cette élection. Ils doivent se saisir de cette occasion pour affirmer leur refus de payer la crise et qu'un courant, même minoritaire, pour l'instant, n'est pas résigné à subir sans réagir les attaques patronales qui se multiplient.

C'est le seul vote utile pour les classes populaires dans une élection où, même si les équipes au pouvoir changent, cela ne changera rien à la domination des grands groupes capitalistes sur la société. C'est cette claire conscience et une volonté de se battre pour changer les choses qu'exprimera le vote pour Nathalie Arthaud. »

© Le Républicain Lorrain, Vendredi le 17 Février 2012 / LONGWY /

Droits de reproduction et de diffusion réservés