Lille – Friche de la gare Saint-Sauveur

Non à la chasse aux migrants !

Brève
11/10/2017

Mardi 4 octobre, plus de 200 migrants, dont des mineurs isolés, ont appris que le tribunal administratif de Lille avait ordonné leur expulsion. Chassés d’un lieu qu’ils occupaient précédemment, puis chassés d’un parc où ils s’étaient installés, ils devraient encore quitter la friche non loin de l'ex gare Saint-Sauveur où se trouve leur campement. Ces familles et ces jeunes y vivent dans des conditions extrêmement précaires depuis des mois.

Aucune solution n’est envisagée, même vis-à-vis des mineurs, contrairement à ce qu’exige la loi.

Nous nous associons à la conclusion du dernier communiqué du collectif des Olieux : « Nous appelons à une solidarité inconditionnelle envers ces personnes quelle que soit leur situation administrative. La friche Saint-Sauveur n’est en aucun cas une solution d’hébergement mais constitue néanmoins une alternative à la rue et permet aux migrants d’être ensemble et de se solidariser ».