La Redoute

Pas de pause dans l’exploitation

Brève
13/03/2019

Jeudi 8 mars, 18 salariés de la Redoute ont réclamé aux Prud’hommes de Roubaix, les saisies sur salaire de quelques euros que la direction de l’entreprise leur a retiré parce qu’elle estimait qu’ils avaient dépassé de quelques minutes leurs 20 minutes de pause.

L’entreprise est très grande, avec seulement deux points de pause obligatoires. Pour s’y rendre, pour beaucoup, il faut plus de 5minutes àl’aller et 5 minutes au retour ! Cette pause super rikiki ne permet à personne de se relaxer !

Alors, pendant plusieurs jours en 2017, les salariés en colère de ne pas avoir une vraie pause, ont décidé de prendre vraiment leurs 20 minutes. La direction s’est faite menaçante et a retiré ce qu’on pourrait qualifier d’amendes sur salaire. Les salariés ne se sont pas laissé faire et ont attaqué en justice.

On ne peut que constater qu’il n’y a pas de pause dans la mesquinerie de cette entreprise qui se prétend à la pointe du progrès.