Mouvement contre la réforme des retraites

Communiqué
23/10/2010

Le mouvement contre la réforme des retraites continue,

amplifions-le !

Le jeudi 28 octobre et le samedi 6 novembre

doivent être des démonstrations de force

Depuis des années, le gouvernement et le patronat sèment le chômage et la misère. Malgré les profits qu'elles accumulent, les banques et les entreprises licencient massivement et elles réduisent les salaires ou les primes. L'État supprime des dizaines de milliers de postes de travail, augmentant ainsi le chômage des jeunes. Alors aujourd'hui ils récoltent la colère.

Le mécontentement est fort, comme l'ont montré les multiples grèves, les manifestations de travailleurs depuis deux mois et celles des lycéens et étudiants depuis quelques semaines. Tous les sondages indiquent que les grèves, les manifestations et mêmes les blocages - malgré les difficultés qu'ils entraînent pour ceux qui ne sont pas en grève - sont largement soutenus par l'opinion populaire.

Le gouvernement et les patrons n'en n'ont pas fini avec le mouvement de protestation des travailleurs et des jeunes contre les reculs du montant et de l'âge de la retraite que veulent imposer le patronat et le gouvernement à son service.

Lutte Ouvrière appelle à amplifier la mobilisation, à généraliser les grèves, à participer partout, le plus nombreux possibles, aux actions organisées au quotidien par ceux qui veulent faire reculer le gouvernement.

Lutte Ouvrière appelle à faire du jeudi 28 octobre et du samedi 6 novembre de nouvelles démonstrations de la colère et de la force des classes populaires.

Quelques rendez-vous de manifestations du jeudi 28 octobre :

Arras, 10h Place de la Gare ; Boulogne, 9h30 Quai Gambetta ; Bruay, 14h15 Hôtel de Ville ; Calais, 9h Place de la Mairie ; Douai, 9h30 Place d'Armes ; Dunkerque, 15h Place Jean Bart ; Lens, 10h Place du Cantin ; Lille, 14h30 Porte de Paris ; Maubeuge, 9h30 Espace Rive Gauche, Mail de Sambre ; Saint Omer, 14h rue de l'Arsenal ; Valenciennes, 10h Place d'Armes