Renault Sandouville (Le Havre)

Contrôles à la chaîne

Brève
08/11/2020

Il y a quelques semaines, il a été demandé à certains intérimaires de venir prendre leur poste de l’équipe du matin une heure plus tôt que d’habitude, c’est-à-dire à 4h20 pour désinfecter les machines, tandis que le restant de l’équipe arrive à 5h20. Lundi 2 novembre, aux huit, voire neuf heures de production, s’est ajouté, pour trois cars ramenant les travailleurs chez eux … un contrôle de gendarmerie.

Le valeureux peloton de militaires était en embuscade sur le rond-point le plus fréquenté de la zone industrielle. Or à 13h30, tout le monde sait que les cars qui circulent, et qui par ailleurs sont très bien identifiés de l’extérieur par des pancartes indiquant leurs destinations, transportent uniquement les ouvriers de l’usine. Comme disait d’ailleurs l’un d’entre eux, « on ne va pas faire du tourisme sur la zone industrielle à cette heure-là ! ».

Bien sûr, le commandant de gendarmerie de la région, a dit que des voitures de particuliers avaient aussi été contrôlées. Mais le même n’a pu s’empêcher de justifier l’opération par la nécessité des contrôles d’attestation, des contrôles contre les stupéfiants et même de la lutte anti-terroriste… rien que ça.

A quand un contrôle des képis débridés sur les comptes frauduleux des grands patrons qui trichent avec le chômage partiel ?

Les dernières brèves