STG Rouen (Seine-Maritime)

En grève sur les salaires

Brève
08/06/2022

Une partie des 70 salariés de l'entreprise de transport frigorifique et alimentaire STG Rouen, filiale du groupe Hivest Capital Partners, sont en grève depuis le 1er juin. La colère a éclaté suite aux négociations salariales annuelles durant lesquelles la direction a proposé une augmentation de 30 centimes de l'heure, dont 20 centimes immédiatement et 10 centimes en octobre. Face à cette proposition misérable, les travailleurs en grève réclament une augmentation de 1,5€ de l'heure afin de rattraper les baisses de pouvoir d'achat de ces dernières années.

La direction n'a pas manqué de tenter de provoquer les grévistes et menace notamment deux d'entre eux de licenciement. Cela a au contraire contribué à resserrer les rangs. Pour l'instant, près de la moitié des chauffeurs et agents du dépôt sont en grève, soutenus par une partie du personnel administratif. Un piquet de grève est organisé devant l'entrée de l'usine et tous discutent de l'idée que seule la grève, y compris étendue à d'autres sites du groupe, permettra d'imposer un rapport de force à même de faire plier la direction.

 

Les dernières brèves