Dedienne Saint Aubin-sur-Gaillon (Eure)

Encore un patron contaminateur !

Brève
06/04/2020

Alors qu' il est toujours demandé à la population de rester confinée chez elle sous peine de contravention, un autre son de cloche se fait entendre chez les patrons. Pierre-Jean Leduc, président du Medef Normandie et patron des entreprises Dedienne est très fier d'affirmer que c’est au nom du « civisme » qu’il fait tourner ses usines partout dans le monde (de Saint-Aubin-sur-Gaillon à la Roumanie en passant par les Etats-Unis).

Dedienne est un groupe dont l’activité est la plasturgie, il fabrique des pièces en plastique pour des centaines d'entreprises dans le monde essentiellement pour l'industrie automobile, l'aéronautique ou le domaine médical. C'est aussi un groupe qui bénéficie de capitaux publics par l’intermédiaire de PBi France (Caisse des Dépôts et Consignations).

En écho à ce qu'affirme un autre notable de l’Eure, Bruno Le Maire depuis le ministère de l’économie, quand il dit qu’il faut que l’économie fonctionne, on voit bien que c’est la voix du patronat qui prime, au mépris de tous les sacrifices faits jusque-là par la population pour combattre l’épidémie.

Le patron de Dedienne, avoue que des salariés « comprenaient mal pourquoi nous devions continuer » [de travailler]. Il a alors fait valoir qu’il fallait « préparer le rebond » économique.

Les patrons nous préparent des « rebonds » non pas économiques mais épidémiques. Ce sont eux qui sont dangereux !

Les dernières brèves