Rouen (Seine-Maritime)

La politique de la matraque

Brève
07/12/2018

Jeudi 6, malgré les tentatives d'intimidation du recteur, un peu plus d'un millier de lycéens de l’agglomération rouennaise ont manifesté dans les rues de la ville. Ils revendiquaient la suppression de la réforme du lycée prévue pour la rentrée 2019, ainsi que celle de parcours sup', le système de sélection des bacheliers pour l'accès aux études supérieures.

Dès 8 heures, des blocages ont été mis en place dans un certain nombre d'établissements, puis les lycéens se sont retrouvés pour manifester pendant plus de deux heures dans les rues de Rouen aux cris de "Macron démission !". Ils ont été rejoints par un vingtaine de gilets jaunes et quelques salariés de l'usine Renault - Cléon venus leur prêter main forte.

Arrivés devant la place de la gare, la police, écharpe tricolore déployée, les a délogés à grand renfort de gaz lacrymogène, ce qui a choqué bon nombre d'entre eux. Cela ne les a pas découragés et ils ont reconstitués le cortège un peu plus loin, pour poursuivre leur manifestation.

De nombreux échanges et discussions ont eu lieu pendant cette manifestation dynamique et un certain nombre de lycéens réclament une suite à cette journée.