Le Havre (Seine-Maritime)

Le Havre : une directrice d’école injustement sanctionnée

Brève
02/05/2019

Une enseignante du Havre, directrice d’une école maternelle, a envoyé un mail à des parents d’élèves pour les tenir informés des problèmes liés au projet de loi « pour une école de la confiance » du ministre Blanquer. L’inspection a entrepris de la sanctionner au motif qu’elle avait utilisé son adresse professionnelle. L’enseignante a reçu un blâme et elle était dans l’obligation de demander une mutation.

C’est l’effet d’une des dispositions du projet de loi Blanquer qui tente d’imposer un devoir de réserve aux enseignants. L’article 1 insiste en effet sur l’« exemplarité » des « personnels de la communauté éducative. » Cette sanction scandaleuse, parmi d’autres du même genre ces derniers temps, s’inscrit dans cette politique du petit doigt sur la couture du pantalon que contestent à juste titre les enseignants mobilisés.

Lors du conseil municipal du Havre du lundi 29 avril, plusieurs dizaines d’enseignants et de parents d’élèves se sont rassemblés pour protester contre cette sanction. Mardi 30 avril, l’administration a finalement reculé sur un point, annulant la mutation obligée.