Agglomération de Rouen

Le personnel de l’hôpital de Saint-Julien contre la suppression des lits.

Brève
11/07/2021

Mercredi 7 juillet, les agents du pôle gériatrie de l’hôpital de Saint-Julien, à Petit-Quevilly, dans la banlieue de Rouen, ont fait grève pour dénoncer l’aggravation de la situation. La direction du CHU de Rouen dont dépend Saint-Julien, a décidé de nouvelles fermetures de lits à cause du manque de personnels soignants en nombre suffisant. Dans ce service de gériatrie pour patients gravement malades, en un an, le nombre de lits a été divisé par trois, passant de 59 à 20. Le résultat, c’est que, comme le dénoncent les grévistes, aux urgences, certains patients sont renvoyés chez eux la nuit, d’autres meurent sur des brancards faute de lits disponibles.

Cette situation honteuse ne doit rien au hasard. Elle est la conséquence de la politique des gouvernements successifs qui ont fait des économies au détriment des services hospitaliers tout en arrosant les capitalistes de centaines de milliards d’euros d’argent public.

Les dernières brèves