Rouen (Seine-Maritime)

Les salariés de Carrefour en colère

Brève
27/09/2022

Samedi 24 septembre, une partie du personnel de six hypermarchés Carrefour de la région dont ceux de Mont St Aignan et de Barentin ont fait grève. La direction de Carrefour, en annonçant une augmentation de 2% dans le cadre des négociations annuelles obligatoires, a déclenché la colère.

Les salariés ont pu s’exprimer devant la presse et se sont fait voire dans et devant les magasins par des manifestations, bien comprises par les clients.

Ils ont exprimé leur écœurement face à une direction méprisante qui lâche quelques euros par mois quand, eux, demandent 300 euros pour tous.

Ils ont pu dénoncer leurs conditions de travail qui se dégradent : les départs en retraite et les arrêts maladies pas remplacés. La polyvalence à tour de bras qui finit d’user ceux qui sont encore là. Alors qu'en même temps le groupe annonce, pour l’année 2021, un bénéfice en forte hausse de 67%, soit 1,07 milliard d’euros, il indique aussi avoir réalisé 930 millions d’euros d’économies de coût pour la même année.

Les salariés n’ont pas dit leur dernier mot, quelques miettes, tandis que les actionnaires se gavent, ne suffiront pas à calmer leur colère.

Les dernières brèves