Oissel (Seine-Maritime)

« L’État c’est une bande d’hommes armés » F. Engels

Brève
03/10/2021

Pour tenter de faire oublier cette réalité et pourquoi pas susciter des vocations parmi des jeunes, l’École nationale de police située à Oissel dans la banlieue de Rouen, a organisé deux journées portes ouvertes les 1er et 2 octobre.

Cette opération « charme », à base de démonstrations des brigades canine et équestre ou encore d’un simulateur de conduite, en présence d’une gendarme championne de boxe ne reflétait qu’une partie des activités policières. Et notamment celles liées au « maintien de l’ordre » lors des manifestations.

Il manquait des démonstrations sur la façon d’infliger de graves blessures au moyen d’une matraque ou en envoyant des grenades lacrymogènes à tir tendu. Nulle mention de la technique d’arrachage de pieds ou de mains à l’aide d’une grenade de désencerclement ou comment éborgner des manifestants avec des balles de LBD.

Les dernières brèves