Centre de Rétention Administrative, Oissel (Seine Maritime)

Migrants : Traitements indignes

Brève
08/04/2020

Depuis le 17 mars, le Centre de Rétention Administrative de Oissel a libéré la plupart des migrants qui y étaient enfermés, non par humanité mais surtout parce que « certains détenus ne respectaient pas suffisamment les consignes de sécurité et les gestes barrières ». C’est sûr qu’entassés à six par chambre, difficile de respecter les règles de « distanciation sociale » ! Seize migrants sont toujours enfermés dans ce centre de rétention. La préfecture de Rouen a même affirmé cyniquement « qu’un centre de rétention constitue un lieu de confinement très sécurisé ». Comme l’affirme une militante associative : « On est capable de fermer les écoles, mais ça reste une priorité d’enfermer des étrangers ! »

Maintenus derrière les murs du centre ou bien livrés à eux-mêmes sans assistance, le sort réservé aux migrants est de toutes façons indigne.

Les dernières brèves