Dresser-Rand (Le Havre)

Monopoly sur le dos des travailleurs

Brève
03/11/2020

La multinationale Siemens est propriétaire de l’usine Dresser-Rand du Havre, qui ferme ses ateliers de production de compresseurs centrifuges et de réparation et jette au minimum 300 salariés à la rue. Siemens vient de vendre sa filiale de composants industriels Flender pour 2,025 milliards d’euros.

Les fonds n’ont pas encore été versés, mais s’ils le sont, cette somme pourrait faire vivre la totalité des 550 salariés qui sont en réalité menacés au Havre… pendant 102 ans avec un salaire mensuel de 1800 euros, cotisations comprises. De quoi mettre les travailleurs du site totalement à l’abri du chômage et de ses conséquences.

Alors aucun emploi ne doit être supprimé, aucun salarié ne doit être licencié !

Les dernières brèves