Le Havre (Seine-Maritime)

Mouvement de colère à la bibliothèque universitaire

Brève
13/07/2022

Le 16 juin dernier, 34 salariés de la bibliothèque de l’université du Havre avaient interrompu le ronron du Conseil d’Administration (CA). Ils dénoncent une mise en œuvre brutale de la loi Macron-Philippe de 2019 sur les 1607 heures, qui les oblige à travailler 25 minutes de plus par jour et leur impose une pause méridienne. Ils s’opposaient aussi à une baisse de leur rémunération de 70 euros net par samedi travaillé. Ils se sont réunis en assemblée générale et ont fait circuler un tract contre la dégradation du service.
Un nouveau CA s’est tenu le 7 juillet. S’il n’est pas revenu sur l’obligation d’une pause méridienne, il a rétabli les 70 euros, par un dispositif qui pourra servir à d’autres personnels concernés par les samedis travaillés.
Les bibliothécaires ont donc préservé leur rémunération, et ils ont marqué le coup. Pour une suite éventuelle, rendez-vous à la rentrée !

Les dernières brèves