Rouen (Seine-Maritime)

Non au délabrement de la psychiatrie !

Brève
15/11/2018

Au printemps et au début de l’été, deux mouvements de grève prolongés s’étaient déroulés dans les hôpitaux psychiatriques de Saint-Étienne-du-Rouvray et du Havre. Le ministère avait alors reculé un peu en accordant quelques embauches de personnel, d’ailleurs toujours en cours de recrutement… mais sans régler les problèmes de fond de la prise en charges des patients.

Dans son annonce du 18 septembre dernier des 54 mesures de son « Plan Santé pour les 50 prochaines années » Macron a superbement ignoré le secteur psychiatrique La ministre de la Santé Agnés Buzyn a même parlé ouvertement de transférer la psychiatrie vers les hôpitaux généraux, non dans le but de mieux soigner, mais dans celui de moins dépenser !

Venus du Havre, de Caen, d’Evreux, et d’Amiens, des délégations de personnel d’établissements psychiatriques se sont retrouvés jeudi 15 novembre au Centre Hospitalier du Rouvray pour dénoncer le délabrement du secteur de la Santé mentale. Ils ont ensuite défilé dans les rues de Rouen en distribuant un tract d’information à la population.