Renault Cléon (Seine-Maritime) :  Renault n'en a jamais assez

Echo d'entreprise
22/04/2020

Macron a annoncé que les entreprises pourraient verser une prime de 2 000 € à ceux qui ont continué de travailler pendant le confinement. Mais la direction de Renault Cléon ne veut rien savoir. Ceux qui ont travaillé ces dernières semaines, comme les pompiers ou à la Centrale (chauffage, traitement de l'air etc.), ont le sentiment de s'être fait avoir. Non seulement ils n'ont pas la prime, mais la direction envisagerait de leur piquer quand même une journée dite " de solidarité ".

Ce mépris continue d'alimenter la colère. Ça au moins, la direction ne l'aura pas volé !