Dresser-Rand Le Havre (Seine Maritime)

Siemens, profiteur et licencieur

Brève
04/09/2020

L’annonce de la fermeture de l’atelier de production de turbines et compresseurs (essentiellement pour l’industrie pétrolière) de l’usine Dresser-Rand (groupe Siemens) du Havre est révoltante.

Que vont devenir les 300 personnes dont les emplois vont être supprimés ? La direction dit qu’ils pourront choisir entre un reclassement à Landivisiau (Finistère), à plus de 400 km, ou une « priorité sur l’information » concernant les futurs 750 emplois directs et indirects de la future usine d’éoliennes Siemens-Gamesa en construction au Havre. Autrement dit, nombre de salariés iront à Pôle emploi !

Le président de Siemens Energy France justifie cette fermeture en invoquant l’incertitude du marché pétrolier. De qui se moque-t-il ? Siemens est une multinationale employant 350 000 salariés, qui a fait 5,6 Mds d’euros de bénéfices en 2019. 

Alors, pas un emploi ne doit être supprimé, Siemens a les moyens de payer !

Les dernières brèves