Région Normandie

SNCF : la Région supprime des trains pour faire des économies sur le dos des usagers

Brève
12/04/2022

Depuis le 28 mars dernier, la Région Normandie, en charge depuis le 1er janvier 2020 des anciens Intercités qui vont à Paris, a supprimé 18 trains par jour. Le prétexte avancé est qu’il n’y aurait pas assez de voyageurs.

Le service rendu aux usagers se dégrade considérablement. Ainsi certains délais entre deux trains s’élèvent désormais jusqu’à trois heures tous les jours sur la ligne Paris-Rouen-Le Havre, notamment à Oissel, Gaillon et Vernon. Par ailleurs, du fait de la diminution de l’offre de trains, les rames sont bondées aux heures de pointe, à tel point que de plus en plus d’usagers doivent voyager debout. Enfin certains travailleurs qui utilisaient le train auparavant sont désormais contraints de prendre leur voiture, et ce, alors que les prix des carburants s’envolent.

Les dirigeants de la Région se conduisent comme des capitalistes. Ils font passer la rentabilité financière avant les intérêts des usagers et des travailleurs du rail. C’est tout l’inverse que feront les travailleurs quand ils prendront en mains la direction de l’économie… et des transports en commun.

Les dernières brèves