Vir Transport Grand-Quevilly (Seine-Maritime)

Un chaînon dans l’exploitation

Brève
17/06/2020

Vir transport, dont un entrepôt se trouve au Grand-Quevilly a pour principal client Ikea, multinationale suédoise du meuble qui a réalisé pas moins de 1,5 milliard d’euros de bénéfices en 2019. Vir Transport compte 675 salariés et de très nombreux intérimaires. Elle fait elle aussi quelques bénéfices, mais elle n’est finalement qu’une sorte de sous-traitant d’Ikea.

Au volant, ce sont les chauffeurs qui subissent les pressions en cascade pour économiser sur les moindres dépenses. L’entreprise se vante sur son site d’avoir des camions « disposant des dernières innovations ». Mais en fait ses camions n’ont pas de hayon, ce qui rend le travail de manutention des colis bien plus pénible. La raison en est qu’ainsi les véhicules sont plus légers et peuvent charger plus de commandes. Les chauffeurs n’ont pas non plus la climatisation. Et la direction a pris prétexte du fait que la plateforme du Grand-Quevilly est en Normandie, pour refuser aux chauffeurs des tenues d’été, auxquelles ont droit leurs collègues basés dans le sud du pays. Et, au début du confinement, les travailleurs ont dû par ailleurs débrayer pour avoir des protections.

Des mesquineries un peu tous les jours, pour les profits de Vir et d’Ikea.

Les dernières brèves