Le Havre

Une belle manif !

Brève
28/01/2020

Vendredi 24 janvier, plus de 9000 manifestants (60 000 selon la CGT) ont défilé dans les principales artères du Havre. Ce qui est une très grosse manifestation à l’échelle d’une ville comme le Havre. A l’appel de la CGT, des cortèges d’autres villes normandes comme Rouen, Caen, Dieppe, Cherbourg, Flers ou Fécamp se sont associés à la manifestation havraise. Ils voulaient exprimer dans la ville même d’Édouard Philippe toute leur opposition au projet de réforme des retraites, sorte de pied de nez au gouvernement.

Le cortège de l’éducation étaient particulièrement fournis. Le matin, une Assemblée Générale réunissait 200 salariés de l’éducation « de la maternelle à l’université » et leur cortège résonnait de slogans et chansons combatives pendant tout le défilé.

Les dockers et les portuaires étaient également très nombreux dans la manif. Les dockers, depuis le début janvier font 72h de grève par semaine et les remorqueurs maritimes, qui guident les plus gros bateaux dans le port ont aussi fait grève les 72h suivantes. Ce qui a bloqué quasi totalement le trafic dans le port, au grand dam des armateurs et autres patrons qui crient à l’assassinat économique. Un remorqueur a d’ailleurs accompagné la manif avec sa sirène lorsqu’elle est passé le long d’un bassin.

L’ambiance dynamique et galvanisante de la manif havraise ne laisse pas penser qu’il s’agit d’un baroud d’honneur de la mobilisation. Sur la place de l’hôtel de ville, avant de se séparer, on discutait des suites possibles. La manif se prépare pour mercredi 29 janvier, les dockers ont reconduit 72h de grève pour la fin de la semaine et il se pourrait que les chauffeurs de bus et de tram de l’agglomération s’y mettent aussi.

 

Les dernières brèves