Étudiants à l'Inspé de Rouen (Seine-Maritime)

Une paie de misère

Brève
15/05/2022

Les étudiants de première année de l'Inspé (Institut national supérieur du professorat et de l’éducation) de Rouen réclamaient depuis des mois le versement par l’académie de Normandie de la gratification liée à leur stage en établissement scolaire. La situation s’est enfin débloquée le 9 mai … suite à un reportage au journal de 20h sur France2.

A cette occasion, on a su que pour ce stage, d'un jour et demi par semaine, les étudiants n'ont perçu que 125 euros par mois, seulement à partir du mois de janvier et non pas à partir de mi-novembre comme ils l'espéraient !

On mesure ainsi la dégradation depuis les années 1960. A l’époque, les études des futurs instituteurs étaient prises en charge par l’État. Ils touchaient à l’époque, compte tenu de l’inflation, l’équivalent de 1100€ par mois.

Depuis, il y a eu réforme sur réforme. La plus importante a eu lieu en 1989 sous un gouvernement de gauche. Une nouvelle est prévue pour 2022. On peut déjà parier que le critère essentiel a été de faire des économies.

Après cela, le ministre fait mine de s’étonner que le métier d’enseignant n’ait plus la côte.

Les dernières brèves