Orne (61) :  Lutte ouvrière : « Les régions, vaches à lait des capitalistes »

Article de presse
02/12/2015

Charlotte Séchet, qui conduit la liste ornaise de Lutte ouvrière, entend porter « la colère de classe sociale » lors des élections régionales.

Derrière Pascal Le Manach, chef de file régional de Lutte ouvrière, l’enseignante Charlotte Séchet conduit l’équipe ornaise aux élections régionales de décembre. A 42 ans, Charlotte Séchet partage son temps entre Saint-Julien-sur-Sarthe et la région parisienne, où elle est professeur de français et d’histoire-géographie en lycée professionnel.

Déjà candidate aux législatives de 2012, la tête de liste se dit « en campagne permanente. Même si les élections ne changeront pas la vie des travailleurs. » Lutte ouvrière met cependant en garde contre « le piège de l’abstention. Ne pas voter, c’est accepter et se taire. » Elle appelle à« la mobilisation et à la lutte », pour « faire entendre notre voix, notre colère. »

Le parti qualifie la Région de « vache à lait des capitalistes : des milliards sont déversés dans les coffres des entreprises, au nom de l’amélioration la compétitivité, du renforcement du tissu industriel ou de l’innovation. Elles encaissent des aides puis suppriment des emplois et ferment des sites. »