Présidentielle. Nathalie Arthaud réunit la jeunesse lors d’une réunion publique à Caen

Article de presse
02/03/2022

 

(...)

Ils étaient un peu moins d’une centaine réunis dans une salle du château de Caen (Calvados), ce mardi 1er mars 2022, pour une réunion publique avec Nathalie Arthaud. La candidate Lutte ouvrière à l’élection présidentielle, qui aura lieu les 10 et 24 avril 2022, avait organisé cette rencontre à destination de la jeunesse. « C’est une discussion avant tout, pas un meeting, souligne-t-elle. Chacun peut intervenir pour poser une question ou donner son avis. »

Lors de son introduction, la candidate donne le ton : « Je suis révolutionnaire et communiste. C’est un système entier qu’il faut renverser. » Après des débuts timides de la part des jeunes, les discussions sont lancées et les questions s’enchaînent entre les « camarades ».

(...)

« Comment vous définiriez le communisme moderne ? Pour moi, quand on parle de communisme, ça me fait penser à Staline et toutes les dérives qui sont venues avec. » (...) C’est l’une des jeunes à ses côtés qui donne des éléments de réponse. « Le stalinisme est différent du communisme. On a tendance à tout mettre dans le même paquet, mais le communisme est un système où la production est le fruit de la pensée collective. » Nathalie Arthaud ajoute : « Il n’y a pas, selon moi, de communisme ancien ou moderne. C’est pouvoir produire consciemment, que chacun ait son mot à dire. » Comme à la fin de chaque intervention, de nombreux applaudissements résonnent.

(L'article relate ensuite d'autres question, d'un adhérent de la France Insoumise ou d'autres participants, adhérents à Lutte ouvrière ou non, autour de sujets bien différents, la guerre en Ukraine mais aussi sur les précédentes révolutions en France et ailleurs).

Retrouvez l'intégralité de l'article sur le site de Ouest France ou sur l'édition papier du 2 mars.

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Ouest-France

Lire l'article en ligne