Les nouvelles de Falaise :  Tribune du candidat Michel LANGEVIN

Article de presse
09/03/2020

En matière de sécurité et de lutte contre les incivilités, quelles sont vos propositions concrètes ?

 

La dégradation des relations sociales est le produit de la crise et de la montée de la misère. Le système économique actuel laisse des millions de chômeurs sur le côté : les patrons veulent payer le moins possible de travailleurs, et demandent à chacun de travailler comme deux ou trois. Alors toute une partie des couches populaires est laissée sur le côté, avec l'exemple de la violence sociale sous les yeux.

Il faut attaquer le problème à la racine, en s'attaquant au chômage, au pouvoir du patronat.

Et puis, pour rompre avec le chacun-pour-soi, avec l’individualisme ordinaire, il faut une solidarité active entre les habitants des quartiers populaires. La Mairie elle-même peut jouer un rôle en multipliant les emplois dans les quartiers : des éducateurs de rue, des animateurs, des gardiens d’immeuble pourraient participer à la création de liens entre les gens. Des bénévoles associatifs, venant d’horizons différents, ont aussi leur rôle à jouer. Mais il faut aussi des militants politiques venant du monde du travail et vivant dans ces quartiers ayant une vision progressiste de l’avenir. C’est dans le renouveau du mouvement ouvrier et de ses combats collectifs que les liens sociaux entre travailleurs peuvent se reconstruire, que nous pouvons apprendre à compter les uns sur les autres. C'est ainsi qu'une fraction des couches populaires pourra changer l'ambiance dans les quartiers, intervenir contre les incivilités, voire imposer à ceux qui tournent voyou d'arrêter ou de partir.

Droits de reproduction et de diffusion réservés © transmis par le candidat