Le 14 novembre au CHS de Cadillac

Contre la dégradation des conditions de travail

Brève
17/11/2019

La grève du 14 novembre, à l’occasion de la journée appelée par le collectif Inter-hôpitaux et plusieurs syndicats, a été bien suivie à Cadillac, bénéficiant d’un réel soutien des collègues assignés. Pour la première fois, une majorité de médecins étaient aussi en grève.

Une cinquantaine de salariés se sont retrouvés devant le portail tout au long de la journée.  Il y avait une forte majorité de soignants, des ouvriers et des collègues des services administratifs. Des maires des communes voisines sont venus apporter leur soutien. Cela a été l’occasion de dénoncer les conditions de travail qui s’aggravent, avec un sous-effectif récurrent, des pressions pour venir sur les temps de repos ou de congés pour combler les trous dans les équipes, les difficultés de plus en plus grandes pour apporter les soins aux patients avec les conséquences que cela engendre avec des actes de violence contre le personnel.

En réponse, la DRH a affirmé son incompétence : elle ne serait pas au courant des problèmes dit-elle à cause des cadres qui ne font pas leur travail et ne font pas remonter… Et elle n’aurait aucun contact avec l’ARS ! Bref, du baratin !

Le seul langage qu’ils comprennent, c’est la mobilisation des travailleurs. Cette journée réussie est un encouragement pour la nouvelle journée prévue le 30 novembre et la journée interprofessionnelle du 5 décembre.

Les dernières brèves