Bordeaux

Covid à Mériadeck : l’incurie de La Poste et du gouvernement

Brève
28/05/2020

Un deuxième cas de Covid-19 a été identifié parmi les travailleurs du bâtiment de La Poste à Mériadeck, au centre-ville de Bordeaux. Ce postier est agent des services clients du centre financier. Quant au premier cas, asymptomatique, il travaille aux guichets du bureau de poste du même bâtiment. Les deux postiers mangent régulièrement au restaurant d’entreprise du bâtiment, un restaurant que l’Agence Régionale de Santé (ARS) et La Poste ont décidé de fermer le temps de le désinfecter par précaution.

Ce qui est choquant dans cette histoire, c’est que la maladie du premier postier était connue de La Poste le 22 mai, mais la direction de La Poste et l’ARS ont décidé de n’isoler que quelques-uns de ses collègues alors qu’il en côtoie des centaines et qu’aucun n’a été testé. Il a fallu le deuxième cas déclaré des services clients pour que les autorités sanitaires et postales se rattrapent aux branches en prenant des mesures à grande échelle en décidant de tester plusieurs centaines de personnes.

Cet événement démontre une nouvelle fois l’incurie du gouvernement dans sa politique de tests et d’isolement, qu’il prétend systématique autour des malades déclarés du Covid mais que dans les faits, il ne pratique pas, ou à reculons. Cet évènement démontre également la désinvolture de La Poste, qui se retranche derrière les recommandations de l’ARS pour en faire moins que le minimum, au nom de la continuité de l’activité.

Les dernières brèves