Périgueux (Dordogne)

Des travailleurs inquiets et en colère mais heureux de se retrouver dans la rue !

Brève
18/09/2020

Des facteurs, des cheminots, des travailleurs d'Auchan, de la Sobeval (abattoir), des finances publiques, des territoriaux, des retraités, des salariés de l'hôpital et de l'EHPAD, ils étaient environ 400 à s'être rassemblés, jeudi matin, devant le palais de justice de Périgueux, avant de défiler en ville.

C'était la première manifestation depuis 6 mois et le début de la crise sanitaire et beaucoup ne cachaient pas leur joie de se retrouver ensemble dans la rue.

Malgré l'ambiance fraternelle, c'est l'inquiétude qui prévalait devant la multiplication des plans de licenciements, en particulier pour les travailleurs d'Auchan Marsac, plus de 1000 suppressions d'emplois étant annoncés dans le groupe.

De la colère aussi contre un gouvernement qui continue, à travers son plan de relance à déverser des milliards à fond perdu au patronat alors que les services essentiels pour la population manquent toujours cruellement de moyens !

Les dernières brèves