Saint-Jean-Pied-de-Port (Pyrénées Atlantiques)

Ecole en colère

Brève
22/03/2019

50 parents et enfants se sont rassemblés le lundi 18 mars devant l’école publique de Mendive près de St Jean Pied de Port (Pyrénées Atlantiques) pour défendre le Regroupement Pédagogique Intercommunal bilingue (français-basque).

Créé en1974, le RPI des 5 villages fonctionne actuellement avec 2,5 postes. A la rentrée prochaine, le RPI sera amputé, par manque d’un enfant, d’un demi-poste de français et 40 enfants verront leur éducation dégradée avec une surcharge de travail pour les enseignants (classe unique à 5 niveaux) et la suppression des doublures.

Conscients que, petit à petit, l’éducation nationale leur impose le déplacement à St Jean le Vieux à 6 km, parents, élèves, enseignants et leur soutien font appel à tous ceux qui s’opposent à la désertification rurale et la suppression des services publics.

Déjà, un des jeunes élèves a compris que, pour la photo de lutte, il fallait « froncer les sourcils ». Tous envisagent d’autres actions pour manifester révolte et détermination.