Charente

« Ils ferment des écoles, ils ferment des usines, ras le bol de ces guignols »

Brève
06/02/2019

Dans le cadre de la préparation de la prochaine rentrée scolaire, des classes sont déjà menacées de fermeture pour parfois un élève en moins. C’est le cas à l’école de Bouëx, notamment ou bien à la maternelle Comtesse de Ségur en centre-ville d’Angoulême. Eh bien, les parents d’élèves de Bouëx montrent la voie : celle du refus et de la mobilisation.

Mardi 5 février, lors du comité départemental, la directrice de l'éducation, certainement devant la mobilisation des parents d'élèves de Bouëx, a renoncé à supprimer une classe. Par contre ce sont onze classes qui sont menacées de fermeture, presque toutes en secteur rural : C'est scandaleux et ne doit pas passer !