Limoges

Jeudi noir au CHU

Brève
14/11/2019

A l'appel du collectif inter-hôpitaux et de tous les syndicats, tandis qu'une centaine d'entre eux participaient à la manifestation de Paris, plusieurs centaines d'hospitaliers se sont rassemblés devant l'entrée de l'hôpital Dupuytren 1.

Ils ont ensuite manifesté devant les locaux directoriaux, puis devant le nouvel hôpital Dupuytren 2 et l'hôpital mère-enfant. Avec ceux du CHU étaient présents également les salariés de l'hôpital psychiatrique Esquirol.

Mais ce qui était marquant et nouveau , c'était la présence d'une centaine de médecins dont certains "pontes" n'ayant jamais fait grève ni manifesté de leur vie. Oui, vraiment, Macron et sa ministre de la santé ont réussi l'exploit de mettre tout le monde d'accord contre eux !

Tous, médecins, ouvriers, infirmiers, aides-soignants ou agents d'entretien réclamaient "plus de moyens pour mieux soigner" et comme l'a déclaré un médecin à la sono : le gouvernement ne va pas débloquer le milliard nécessaire après cette seule journée, alors le mouvement ne fait que commencer !

Les dernières brèves