Limousin

Juste colère à la SNCF

Brève
18/10/2019

Un TER à Limoges

Comme dans tous le pays, presqu’aucun TER ne circulait en Limousin ce vendredi. Les conducteurs et contrôleurs exerçaient leur droit de retrait après l’accident sur un passage à niveau de Champagne Ardennes qui a de nouveau montré le danger de faire rouler les TER avec le seul conducteur à bord.

Djebarri, secrétaire d’Etat au transport, accuse les cheminots de faire une « grève surprise hors du cadre légal ». Mais il a dû reconnaître une situation dangereuse. Les équipements de sécurité ont été détruits par l’accident. Le conducteur blessé, a dû arpenter les voies pour prévenir un sur-accident avec un autre train qui arrivait. Quant aux voyageurs, dont 11 d’entre eux blessés, ils étaient seuls.

La SNCF est en train de généraliser la conduite « à agent seul », laissant le conducteur seul agent sur de longues distances, parfois sans moyen de communication. En Limousin Périgord, certains jours, plus de 15 TER circulent ainsi.

C’est ce que ne veulent pas les cheminots.

Les dernières brèves