Régie des transports communautaires rochelais (RTCR), La Rochelle (Charente-Maritime)

La mairie organise l’insécurité… et se défausse sur les travailleurs

Brève
29/09/2019

La CGT de la RTCR dénonce le manque de moyens matériels et humains du service d’entretien des bus, et ses conséquences dangereuses : ainsi un bus roulait sans clignotant et avec une porte qui ne fermait pas ; un autre sans feux de croisement.

La direction de la RTCR et l’adjointe au maire chargée des transports, l’écologiste Brigitte Desveaux, citées par Sud-Ouest, répondent en mettant en cause « les grèves » des 13 et 20 septembre et la « résistance au changement que nous impulsons »… changement qui consiste en particulier à réduire le temps de pause des chauffeurs, les poussant à rouler plus vite.

S’ajoute au problème le manque de bus, accru cette semaine par les réquisitions comme navettes pour le Grand Pavois. Ce salon nautique profite notamment au groupe nautique du maire de La Rochelle, avec ses deux entreprises Fountaine-Pajot et Dufour. C’est ainsi qu’aux heures de pointe les travailleurs et étudiants s’entassent parfois dans des bus simples, et voient des bus déjà pleins à craquer passer sans marquer l’arrêt.

La direction de la RTCR et la mairie donneuse d’ordre sont pleinement responsables de tous ces problèmes.

Les dernières brèves