Dragon 17 (Charente-Maritime)

La sécurité n’est pas la priorité du gouvernement

Brève
21/08/2021

La Rochelle, avec son hélicoptère Dragon 17, était l’une des six bases de sécurité civile menacées de fermeture pour manque de pièces détachées ou autres problèmes techniques affectant leur hélicoptère. In extremis, un hélicoptère a été emprunté à Lacanau, ce qui a évité à la base de La Rochelle d’être mise hors-circuit comme Montpellier… ou Lacanau.

Le 28 juillet, quand un nageur s’est noyé dans une baïne au Porge (Gironde), un hélicoptère a donc dû venir de Mimizan (à 75 km) au lieu de Lacanau (à 13 km).

Et dans l’urgence, faute de moyens, la Sécurité civile en est réduite à louer au prix fort des appareils à des sociétés privées, comme le dénonce le syndicat des navigants de l’aviation civile.

Ces économies criminelles aux dépens de la sécurité jugent cette société, où les moyens vont bien davantage aux avions et hélicoptères de guerre, et aux marchands de mort qui les vendent.

Les dernières brèves