CHU -Limoges

Le combat des urgences est celui de tous

Brève
29/05/2019

Depuis lundi 27 mai, le personnel des urgences du CHU de Limoges a entamé une grève reconductible pour exiger une augmentation des effectifs. Suite aux absences non-remplacées, ce sont environ 15% de l'effectif qui manque ! La pénurie de personnel soignant a entraîné la fermeture des 11 lits d'hospitalisation de courte durée.

Si la situation est plus que tendue dans les services d’Urgence, les tours de vis budgétaires visent tous les services. Sur l'ensemble du CHU, il manque plus de 50 infirmiers et 25 aide soignants, 60 lits ont du être fermés par manque de personnel : 26 en soins de suite, 7 en ORL, 5 en oncologie, 9 en médecine gériatrique, 5 en hépato-gastro ...

Malgré quelques embauches promises par la direction mardi 28, les soignants des urgences ont reconduit la grève.

De proche en proche, le mouvement de contestation qui agite les services d’Urgence gagne du terrain dans tous les hôpitaux. Il est vrai que les conditions de travail et d’accueil des patients se ressemblent beaucoup d’un hôpital à l’autre, d’un bout à l’autre du pays. Il est à souhaiter que cela entraîne tous les hospitaliers dans la lutte. .