Arnaque du Cartel des Compotes

Les coups tordus de deux industriels "respectables" !

Brève
23/12/2019

Les deux plus gros fabricants de compotes et de confitures de la région : Andros et Valade ont été épinglés par l'Autorité de la Concurrence pour entente illicite. Entre 2010 et 2014, 7 grosses sociétés européennes du secteur avaient mis en place un véritable cartel maffieux en vue « d 'augmenter le prix des compotes et de coordonner la hausse des prix, se mettre d’accord sur un discours commun justifiant cette hausse, se répartir les volumes et les clients ».

Selon les enquêteurs, il s'agissait d'une organisation secrète extrêmement sophistiquée avec téléphones portables dédiés comme en ont les dealers, rencontres dans des hôtels ou restaurants discrets à Paris et en Province etc...

Valade a été condamné à 2,8 millions d'euros d'amende. Andros , condamné à 14 millions d'euros, a bénéficié d'une réduction de sanction pour avoir perturbé l'entente les deux premières années en se comportant en "Franc tireur" c'est à dire en trahissant ses comparses et en continuant à leur piquer des parts de marché ! Le groupe néerlandais qui a vendu la mèche et dénoncé ses petits copains, a, lui, totalement échappé aux sanctions !!!

Combien leur a rapporté l'augmentation du prix des compotes entre 2010 et 2014 ? Surement beaucoup plus que les amendes qui sanctionnent le préjudice à leurs concurrents capitalistes, mais pas l'arnaque éhontée dont ont été victimes les consommateurs !

Les dernières brèves