Angoulême (Charente)

Les patrons nous empoisonnent à bon marché

Brève
11/07/2019

Le conseil départemental de la Charente, dirigé par la droite, vient de conclure un accord avec Alcatel Lucent (ALP), héritière de la SAFT, qui a laissé le site de Saint-Cybard empoisonné au trichloréthylène. En gros, l’accord porte sur un partage des frais de dépollution entre 2,5 et 5 millions d’euros. C’est le principe du « pollué-payeur », ont dénoncé des élus de gauche ! Sauf que pendant 15 ans la gauche, qui dirigeait le département auparavant, n’a rien dit, rien fait, pas plus que l’État d’ailleurs !
On nous inonde de bla-bla et de taxes au nom de la lutte antipollution. Mais le patronat sait qu’il peut empoisonner et polluer impunément, et c’est le contribuable qui en fera les frais. Jusqu’à ce qu’il n’en puisse plus !
 

Les dernières brèves