Région de Pau

Licenciements à la Mécanique Aéronautique Pyrénéenne (MAP) : « Le virus a bon dos ! »

Brève
13/10/2020

Ce sous-traitant de l’aéronautique vient d’annoncer la suppression de 105 postes sur les 270 que compte l’entreprise. Le groupe BT2i auquel l’entreprise appartient profite de la crise sanitaire pour réorganiser ses activités. Le directeur explique bien sûr que c’est la faute à la crise du Covid et qu’il n’a pas le choix, mais les travailleurs ne sont pas dupes et pour eux c’est surtout une occasion rêvée pour s’attaquer à eux.

Un des principaux donneurs d’ordre de la MAP est Airbus qui a reçu des milliards d’euros d’aide de l’État en plus des profits gigantesques dont se goinfrent ses actionnaires depuis années. À Airbus comme chez leurs sous-traitants, ces montagnes d’argent coincées dans leurs coffres forts doivent servir à répartir le travail entre tous les travailleurs en maintenant les salaires, et ce même si l’activité est réduite. Une première manifestation a réuni quelques 200 salariés de la MAP et de quelques entreprises des alentours le 12 octobre pour protester contre ces licenciements. Il faut qu’elle en appelle d’autres. Lutter, c’est le seul moyen pour les travailleurs d’imposer leurs intérêts.

Les dernières brèves