Angoulême (Charente)

Moins de travail, plus de jeunes au chômage

Brève
28/10/2020

Les jeunes Charentais sont particulièrement frappés : ils sont près de 5 000 à se trouver sans emploi, soit plus 8 % sur un an. Parmi eux, plus de 12 % ont basculé vers un chômage de longue durée (un an et plus). Dans le même temps, le nombre d’emploi proposé s’est réduit de 13 %.

Le gouvernement parle de « plan d’urgence ». Et qu’est-ce qu’il met en place ? Des « emplois aidés », précaires, pour lesquels « les aides » bénéficient souvent à l’employeur.

La mesure urgente, c’est de partager le travail entre tous, avec maintien du salaire. Mais cela il faudra l’imposer au patronat et à l’État par de grandes luttes sociales.

Les dernières brèves