Angoulême

Nidec Leroy-Somer : restructuration et fermetures de sites

Brève
25/05/2019

Le PDG en France du groupe japonais Nidec, qui a acheté à l’Américain Emerson en 2017 les usines qui produisent les moteurs électriques Leroy-Somer, annonce la fermeture de plusieurs sites (ceux des Agriers, de Rabion et de Champniers) à Angoulême. Il veut transférer la production sur les autres usines déjà existantes dans la ville (Sillac et Gond-Pontouvre). Il dit vouloir moderniser celles-ci et investir 30 millions d’euros. Le but est d’accroître la production et la rentabilité.

Il affirme que cela se fera sans suppressions d’emploi.

Parmi les 1 800 salariés – Nidec Leroy-Somer est le plus gros employeur du département –, c’est l’expectative.

Paroles de patron, bien fol est qui s’y fie… Le contrôle ouvrier sur la production, les conditions de travail et la gestion, voilà ce qui est nécessaire.

Les dernières brèves