Gironde

Non aux expulsions ! Des papiers pour tous !

Brève
16/07/2019

Ces dernières semaines, la préfecture de Gironde s'en est pris violemment aux sans-logis dont certains sont sans-papiers, en expulsant plus de 300 personnes de squats à Bordeaux, Talence, St Médard en Jalles... sans proposer aucune solution de relogement.

Il est inacceptable que des dizaines d'enfants et d'adultes soient jetés à la rue. Cette opération inhumaine et irresponsable place les sans-logis dans des conditions sanitaires dangereuses : comme l'exprimait l'association Médecins du Monde dans un courrier à la préfète : "où pensez-vous que ces personnes trouvent refuge, trouvent de la nourriture, de l'eau, des toilettes, des douches, un toit protecteur pour éviter les violences de la rue ?"

Avec l'appui d'associations, une vingtaine de sans-logis se sont réfugiés à la Bourse du Travail de Bordeaux, dans les locaux de la CGT : cela a permis de porter sur la place publique les manoeuvres que la préfecture comptait mener sans faire de vagues. Plusieurs rassemblements de soutien ont eu lieu, auxquels ont participé des militants du milieu syndical, politique et associatif, mais aussi des passants révoltés par l'attitude de la préfecture et par l'absence de préoccupation de l'Etat vis-à-vis du problème du logement. Des centaines d'appartements sont vacants sur Bordeaux et sa périphérie. Il faut les réquisitionner et régulariser tous les sans-papiers !