Lycée Magendie (Bordeaux)

Non à l’expulsion de Nekfar !

Brève
20/10/2019

Nekfar, élève du lycée Magendie à Bordeaux, est menacé d’expulsion avec toute sa famille.

Leur tort ? C’est celui d’avoir fui le Tadjikistan, où le père, journaliste, est menacé par le gouvernement, et d’être entré en Europe par la Lettonie, un pays où on veut les renvoyer bien qu’ils n’y aient aucune attache, en vertu d’un règlement inhumain qui permet aux différents pays de l’Union européenne, de se renvoyer les uns aux autres des réfugiés dont aucun ne veut sur son sol.

A l’initiative de Réseau éducation sans frontières, un rassemblement regroupant de nombreux lycéens lui a apporté son soutien mardi 15 octobre. Le temps presse, car la famille, déjà assignée à résidence et soumise à des émargements à l’Hôtel de police, s’est vue signifier que son expulsion, pudiquement qualifié de « transfert », était imminente.

Les règlements contre les migrants et contre les réfugiés sont là pour diviser et opposer les travailleurs et les pauvres entre eux selon leur origine. La liberté de circulation et d'installation est une nécessité.

Les dernières brèves