Manifestation des hospitaliers à Bordeaux

« Notre colère ne restera pas confinée »

Brève
28/05/2020

Mardi 26 mai, plus de 300 personnes se sont rassemblés devant le CHU de Pellegrin à l’appel de l’Intersyndicale de l’hôpital. Beaucoup de soignants, de Pellegrin, de Perrens et de Saint André, étaient présents avec des banderoles et des pancartes dénonçant les attaques contre la Santé. De nombreux manifestants de toutes professions s’étaient joints au rassemblement pour marquer leur solidarité.

Plusieurs soignants sont intervenus au micro pour dénoncer les conditions de travail pendant le pic de l’épidémie : « On a manqué de tout, de lits, de matériels, de médicaments ». « On a fait avec des masques périmés ». « On a été rationnés en masques, en surblouses ». Ils ont dénoncé la politique contre l’hôpital menée par les gouvernements successifs depuis des années, politique qui a conduit à la catastrophe sanitaire actuelle. Ils ont répété n’être pas dupes des promesses du gouvernement actuel et de son « Ségur de la Santé ». La médaille ou le jour en hommage des soignants apparaissent pour ce qu’ils sont, une insulte pour tous les hospitaliers. Quant à la prime, ils réclament 1 500 € pour tout le personnel hospitalier, quels que soient sa catégorie, l’hôpital ou la région où ils exercent. Mais, plus que la prime, ce sont de réelles augmentations de salaire qu’ils revendiquent : 300 € pour tous !

Un premier rassemblement réussi !

Les dernières brèves