Libourne (Gironde)

Pénurie de repas à l’hôpital

Brève
21/10/2019

Pendant plusieurs semaines, les patients atteints de cancer, qui venaient pour une chimiothérapie à l'hôpital de Libourne, ont été privés de repas le midi. La direction prétexte des problèmes de régie thermique, mais affirme que des repas froids étaient servis.

Elle n’a pas dû descendre très souvent au service oncologie, où ni les patients, ni le personnel n’ont vu passer les fameux repas. Les familles se sont vues contraintes de pourvoir à l’alimentation des hospitalisés quand cela était possible. Pour ceux qui n’avaient personne, ils ont dû se débrouiller pour manger en sortant de l’hôpital.

Décidément, il n’y a pas de petites économies… Révoltant !

Les dernières brèves