Limoges

Première victoire pour René Bokoul : Non à toutes les expulsions !

Brève
15/02/2019

René Bokoul s'adresse à ses soutiens devant la préfecture

Le tribunal administratif de Limoges a décidé d'annuler l'obligation de quitter le territoire dans un délai de 30 jours adressée à René Bokoul par la préfecture et demande que la décision soit ré-examinée d'ici 4 mois.

Une petite victoire, obtenue grâce à la mobilisation et à son comité de soutien, qui donne un peu de temps à l'artiste peintre congolais vivant depuis plusieurs années à Saint Junien. Le comité de soutien demande qu'il ait un titre de séjour et un passeport lui donnant la liberté d'aller exposer ses oeuvres hors de France.

Comme il l'a dit lui-même en remerciant tous ceux venus le soutenir devant la préfecture "Je ne suis pas le seul, il y en a beaucoup d'autres dans mon cas" . La lutte doit continuer pour exiger la liberté de circulation et d'installation pour tous !