Mourenx (Pyrénées-Atlantiques) 

Sanofi, empoisonneur et pollueur

Brève
15/07/2018

Un récent rapport a épinglé l’usine chimique Sanofi de Mourenx située sur le bassin industriel de Lacq pour ses rejets toxiques. Ce rapport révèle qu’elle rejette à des niveaux 190 000 fois supérieurs au taux autorisé des substances comme le bromopropane, classé cancérogène, mutagène et reprotoxique par l’Organisation mondiale de la santé.  Cette substance entre dans la composition du Dépakine, médicament antiépileptique pour les femmes enceintes accusé d’avoir provoqué des malformations et des retards de développement chez des milliers d’enfants. Non content de mettre en danger la vie des malades, Sanofi empoisonne également les riverains de ces usines.

Ces révélations ont suscité un tollé parmi les riverains et les salariés de l’usine qui ont manifesté leur ras-le-bol le 10 juillet dernier. Dans l’espoir de calmer cette opposition et d’étouffer le scandale, Sanofi a mis son usine à l’arrêt. Certains des manifestants notaient que cette multinationale qui a engrangé 8 milliards d’euros de profits l’année dernière aurait largement les moyens de prévenir les risques que sa production fait peser sur la santé. Pour cela il est indispensable que les travailleurs contestent la direction de l’économie à ces capitalistes irresponsables.