Dordogne

Suicide à la Poste : intolérable !

Brève
01/11/2018

Vendredi dernier, les facteurs de Sarlat et Siorac, en Dordogne, ont accompagné au cimetière une collègue qui, à 44 ans, s'est donné la mort, mercredi 24 octobre.

Lâche, la direction Nouvelle-Aquitaine de la Poste, afin de masquer sa responsabilité dans ce drame, a tout de suite appelé à « ne pas tirer des conclusions hâtives ». Pourtant, des collègues de cette factrice qualité, à la PDC de Siorac, soulignent la dégradation des conditions de travail (suite à une énième réorganisation), le harcèlement dont elle se disait l'objet et témoignait par des textos auprès de certains d'entre eux.

La course au profit de la direction de la Poste a un coût : la santé et, parfois, malheureusement, la vie de certains postiers. C'est révoltant !