Angoulême (Charente)

Train : pas d’argent pour la ligne Angoulême-Limoges

Brève
14/11/2018

La ligne au franchissement de la Vienne

Depuis des mois la ligne entre les deux villes-préfectures Limoges et Angoulême est interrompue ; l’état des voies, insuffisamment entretenues depuis des dizaines d’années, ne permet plus le trafic.

Le préfet de région vient de réunir les élus : rien ne sera fait ! La SNCF estime à 150 millions d’euros le montant des travaux nécessaires. Ni l’État, ni la région ne veulent débourser de fonds.

Alors, il ne reste plus aux voyageurs qu’à prendre le bus et à allonger le temps de parcours. Quant au transport du fret, il se fait par des hordes de camions circulant sur cet itinéraire est-ouest surchargé.

Ça pue et ça pollue, ça occasionne des accidents graves ? Qu’importe pour l’État qui réserve ses millions aux capitalistes.