Angoulême (Charente)

Travaux et aménagements : chaos et manne pour le BTP

Brève
30/09/2019

Cette réorganisation des circuits de bus a été précédée de grands travaux qui ont semé le désordre sur les grands axes de circulation pendant des mois. Au final, ils se concluent par des tracés de voie parfois absurdes, une signalisation à revoir. Bref ce qui était censé faciliter la circulation des transports en commun n’a pas amélioré les choses mais a coûté très cher. Quelque 88 millions d’euros d’argent public, encaissés par les entreprises du BTP, au premier rang desquelles les Eiffage, Vinci et autres…

Les dernières brèves